01 mars 2011

La viol psychique par le travail

Le travail au sens de travail salarié réduit l'homme à une marchandise. Sa vie n'a pas de valeur aux yeux des capitalistes.
Nous naissons dans une société qui annihile dès notre plus jeune âge notre potentiel de vie.
L'oisiveté devrait permettre à l'homme de retrouver les liens qui l'unissent à la nature et d'être simplement heureux. Se sentir vivre est important pour le psychisme. Avec le travail salarié, nous sommes aliéné en exécutant une tâche ou un rôle qui ne correspond pas à la nature intrinsèque de l'homme primitif, de notre moi primaire, celui qui n'a pa connu l'essor de la société industrielle.
Par le travail, c'est notre nature primaire qui est domestiquée. Dès lors, la société industrielle nous fais devenir autre en nous inculquant ses propres codes.

Ainsi la phrase de Raoul Vaneigem:

"L'homme n'a rien inventé de mieux que le travail pour ne rien faire de sa vie".

Damien Préault- 01.03.2011


Posté par vegman à 05:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur La viol psychique par le travail

Nouveau commentaire