06 mars 2012

Travailles et meurt

Le Travail aliène celui qui y est soumis.
Tu ne peux user de ton corps et de ton esprit entre les mains du productivisme. Là, tu n'est plus.
En dehors de la nécessité de travailler, on recouvre ce qu'est le plaisir de vivre. La vie, la vraie vie, se conscientise au-delà du travail. L'oisiveté est la mère nourricière de l'esprit. C'est alors que nous reprenons contact avec la Nature et que nous pouvons alors nous ouvrir au monde. Nous nous sentons résolument libre.
Le travail est contre-nature. Nous sommes en vie pour vivre et non pour mourir.

Damien Préault - 05.03.2012

Posté par vegman à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires sur Travailles et meurt

Nouveau commentaire