24 octobre 2011

Entre le deuil du monde et la joie de vivre : Les situationnistes et la mutation des comportements

de Raoul Vaneigem     Dans ce livre de "mémoires" collectives et personnelles, Raoul Vaneigem évoque, quarante ans après le mouvement des occupations du printemps 68, les prémices de cet "embrasement au cœur multiple" puis sa récupération insidieuse par le spectacle culturel et contre-culturel. Il dresse, à cette occasion, un bilan de sa participation au groupe situationniste, non sans faire la part de certains errements propres à tout projet insurrectionnel, écartelé entre pulsion de mort et instinct de vie.   ... [Lire la suite]
18 février 2011

Le travail, non merci !

de Camille Dorival Travailler plus pour gagner plus, travailler le dimanche, travailler plus longtemps... La " valeur travail " voit ses actions grimper plus que jamais ! Un drôle de paradoxe dans une société qui compte plus de quatre millions de chômeurs et où la souffrance s'invite souvent au contrat. À rebours de ce discours, de plus en plus de personnes refusent de mettre l'emploi au centre de leur vie : chômeurs de longue durée découragés, travailleurs usés, mais aussi " militants du temps libre " ou... [Lire la suite]
Posté par vegman à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 janvier 2011

Métamorphose du bourgeois

de Jacques Ellul Envié, haï, admiré, brocardé, le bourgeois a façonné puis possédé le monde moderne en faisant preuve d'une incroyable capacité d'assimilation de toutes les valeurs. Il a disparu du champ social. Sa succession est assurée par le technicien, mais Jacques Ellul montre que la classe ouvrière et la gauche dans son ensemble ont complètement intégré sa vision du monde.Le bourgeois moderne est un technocrate conservateur ou soixante-huitard - voué au culte du néant et à la célébration de la société du spectacle. Autant... [Lire la suite]
Posté par vegman à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
31 janvier 2011

Passer les bornes - sur le fil du voyage

de Rodolphe Christin Qu'est-ce qui dans le voyage reste si mystérieux ? Voyager, c'est entrer dans un rapport singulier au monde. Plus qu'une parenthèse exotique, c'est une expérience unique qui nous arrache aux certitudes. En ce siècle de tourisme de masse et de communication forcenée, ce livre exalte le temps suspendu du voyage. Son auteur médite sur l'essence du voyage avec élégance et poésie, entrelaçant sa réflexion de souvenirs de jungle amazonienne et de steppe mongole. II esquisse une philosophie du voyage et dresse le... [Lire la suite]
Posté par vegman à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
31 janvier 2011

Se distraire à en mourir

de Neil Postman L'esprit d'une culture peut se flétrir de deux manières. Dans la première - celle d'Orwell -, la culture devient une prison. Dans la seconde, celle de Huxley la culture devient une caricature. (...) Huxley nous enseigne qu'à une époque de technologie avancée, la dévastation spirituelle risque davantage de venir d'un ennemi au visage souriant que d'un ennemi qui inspire les soupçons et la haine. C'est nous qui avons les yeux sur lui, de notre plein gré. Nul besoin de tyran, ni de grilles, ni de ministre de la... [Lire la suite]
Posté par vegman à 11:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 janvier 2011

Crédit à mort : La décomposition du capitalisme et ses critiques

de Anselm Jappe « La seule chance est celle de sortir du capitalisme industriel et de ses fondements, c’est-à-dire de la marchandise et de son fétichisme, de la valeur, de l’argent, du marché, de l’État, de la concurrence, de la Nation, du patriarcat, du travail et du narcissisme, au lieu de les aménager, de s’en emparer, de les améliorer ou de s’en servir. » A. Jappe La crise mondiale du crédit survenue à l'automne 2008 aurait conforté la théorie marxiste orthodoxe d'une crise tendancielle du capitalisme: ce dernier... [Lire la suite]
17 janvier 2011

L'oligarchie ça suffit, vive la démocratie

de Hervé Kempf Sommes-nous en dictature ? Non. Sommes-nous en démocratie ? Non plus. Les puissances d'argent ont acquis une influence démesurée, les grands médias sont contrôlés par les intérêts capitalistes, les lobbies décident des lois en coulisses, les libertés sont jour après jour entamées. Dans tous les pays occidentaux, la démocratie est attaquée par une caste. En réalité, nous sommes entrés dans un régime oligarchique, cette forme politique conçue par les Grecs anciens et qu ont oubliée les politologues : la... [Lire la suite]
Posté par vegman à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 janvier 2011

Même à mon pire ennemi...

de Louis Beretti Lors d'une brèche ouverte par les espoirs déçus de Mai 68, Louis Beretti devient braqueur de banques en compagnie de quelques amis animés par un même idéal libertaire. Malheureusement, suite à une dénonciation, le braqueur se retrouve en prison pendant plusieurs années (et pour un braquage qu'il n'a pas commis). Beretti raconte avec une rage jamais éteinte l'arrestation, aussi brutale que banale, devant sa famille... les interrogatoires et le chantage de la police... le jugement et la condamnation. Il... [Lire la suite]
Posté par vegman à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 janvier 2011

L'effondrement du système technologique : Unabomber, l'oeuvre complète

de Theodore Kaczynski Les écrits complets et inédits du militant anti-industriel le plus radical Theodore John Kaczynski, alias Unabomber, est le prisonnier le plus célèbre des Etats-Unis. Pour faire publier son manifeste, La société industrielle et son avenir, il n’hésita pas à commettre des attentats meurtriers. Emprisonné à vie, Kaczynski a poursuivi son travail intellectuel au travers d’essais ainsi que d’une abondante correspondance. Il s’attache dans ses écrits à saper les fondements d’une société suicidaire,... [Lire la suite]
06 janvier 2011

Le travail et son dépassement

de Bruno Astarian Depuis plusieurs années, les recherches en vue d’une analyse approfondie du travail, de ce qu’il est, de ce qu’il devient, se sont multipliées. Mais le travail continue à apparaître comme une évidence, il semble encore normal de caractériser l’homme par son travail, aller travailler est toujours une fatalité quotidienne pour la plupart. Et pourtant, le travail mérite bien une définition générale allant au-delà de son évidence immédiate, et ses limites et ses méfaits actuels indiquent largement qu’il faut lui... [Lire la suite]
Posté par vegman à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,