06 janvier 2011

Le travail et son dépassement

de Bruno Astarian

Depuis plusieurs années, les recherches en vue d’une analyse approfondie du travail, de ce qu’il est, de ce qu’il devient, se sont multipliées. Mais le travail continue à apparaître comme une évidence, il semble encore normal de caractériser l’homme par son travail, aller travailler est toujours une fatalité quotidienne pour la plupart. Et pourtant, le travail mérite bien une définition générale allant au-delà de son évidence immédiate, et ses limites et ses méfaits actuels indiquent largement qu’il faut lui chercher un dépassement. L’essai de Bruno Astarian est unique en ce qu’il tente de donner une définition du travail dans ce qu’il a de plus essentiel, de concevoir à partir de là, la possibilité de son abolition et d’entrevoir ce que pourrait être l’activité des hommes qui en seraient libérés. Le Travail et son dépassement met en évidence la nature historiquement déterminée, et donc historiquement dépassable, du travail. Il fait apparaître le mode de production capitaliste, notamment dans le phénomène de la crise, comme la phase de l’histoire produisant les conditions d’une libération qui ne pourrait se réaliser que dans le bouleversement complet du rapport social.

  • Editeur : Editions Senonevero (1 janvier 2002)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2951646003
  • Posté par vegman à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
    Tags : ,

    Commentaires sur Le travail et son dépassement

    Nouveau commentaire