Franck Poupeau & Jean-Christophe François

TABLE

N T RO D U C T I O N
INÉGALITÉS SOCIALES ET SÉGRÉGATION URBAINE 7
L’ÉCOLE RÉPUBLICAINE ET LA MIXITÉ SOCIALE 7
UNE ENQUÊTE SUR LE PLACEMENT SCOLAIRE 14
ENJEUX MÉTHODOLOGIQUES 20

1. ESPACE RÉSIDENTIEL ET ESPACE SCOLAIRE 27
CARTOGRAPHIE ET SCIENCES SOCIALES 27
UNE MESURE DE L’ÉVITEMENT SCOLAIRE 34
LES EFFETS DE L’ÉVITEMENT SCOLAIRE 43
UNE LOGIQUE DE POLARISATION SOCIALE 50

2. L’ATTRACTION DES ESPACES FAVORISÉS 55
LA GENTRIFICATION AUX PORTES DE PARIS 55
LA « (RE)CONQUÊTE » DE L’ÉCOLE 61
CIRCUITS DE SCOLARISATION ET COHÉRENCE DES STYLES DE VIE 84
LA MOBILITÉ COMME CAPITAL 97

3. EFFETS DE LIEU 107
CAPITAL ÉCONOMIQUE ET CAPITAL CULTUREL 107
LES DÉTERMINANTS SOCIOSPATIAUX DU PLACEMENT SCOLAIRE 118
L’ESPACE CONCURRENTIEL DES VOISINAGES D’ÉTABLISSEMENT 133
LE SOCIAL ET LE SPATIAL 150

C O N C LU S I O N
LA SUPPRESSION DE LA CARTE SCOLAIRE ET SES EFFETS SOCIAUX 157
LE COÛT DE LA MOBILITÉ 158
DES SOLUTIONS POLITIQUES INADAPTÉES 162

ANNEXES 167
TRAVAUX UTILISÉS 217

RAISONS D'AGIR

  • Broché: 228 pages
  • Editeur : Liber (16 octobre 2008)
  • Collection : Cours et travaux
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2912107431
  • Présentation de l'éditeur
    La " démocratisation scolaire " n'a pas fait disparaître les inégalités de scolarisation. Avec l'allongement des études, la diversification des établissements, la multiplication des filières ou des options, elles ont pris des formes nouvelles. Mettre son enfant dans une " bonne école " requiert des parents un véritable sens du placement : du temps, de l'argent, des informations, une familiarité avec le système, autant de ressources dont toutes les familles ne disposent pas de manière égale. La distribution géographique des lieux de résidence et des établissements publics exprime et renforce à la fois ces processus ségrégatifs. La suppression annoncée de la carte scolaire ne peut qu'accentuer les logiques inégalitaires. Contre les discours favorables à la dérégulation éducative, ce livre démontre pourquoi le libre choix entre des agents inégaux a pour effet d'accentuer les écarts existants. D'un côté les établissements de plus en plus sélectifs scolairement et socialement concentreront toutes les ressources publiques et privées, de l'autre les collèges et lycées les moins attractifs pour les familles et les enseignants verront s'amplifier les difficultés au détriment de tous les élèves qui, plus que jamais, n'auront d'autres alternatives que de les fréquenter. Ce livre est issu d'une enquête menée pendant plusieurs années en région parisienne par un sociologue, Poupeau, et un géographe, Jean-Christophe François. Mobilisant une pluralité de méthodes quantitatives et qualitatives, il offre une approche inédite de l'articulation entre ségrégation résidentielle et ségrégation scolaire, et plus généralement de la production et de la reproduction des inégalités socio-spatiales de scolarisation.