Après le préfet de la Manche, c'est au tour du directeur départemental de la sécurité publique du département de subir les foudres de l'Elysée suite à une visite chahutée du chef de l'Etat.

Après le préfet de la Manche, au tour du directeur départemental de la sécurité publique de la Manche de subir la colère de l'Elysée. Philippe Bourgade, patron des forces de sécurité du département, a annoncé jeudi : «Mon directeur central m'a appelé hier soir pour me dire qu'il fallait que je sois remplacé, que je choisisse une autre affectation». Une mutation inattendue, que toutes les sources proches de la préfecture imputent directement à l'Elysée.

La visite de Nicolas Sarkozy à Saint-Lô, le 12 janvier dernier, avait été perturbée par des manifestations, notamment d'enseignants, alors que le chef de l'Etat était venu présenter ses vœux aux personnels de l'Education nationale. Huit manifestants avaient été blessés par la police, qui avait arrêté 5 personnes au total.

Regardez le reportage de la télévision locale 50/50 TV :