19 janvier 2009

Souffrances, le coût du travail humain

De Philippe Poitou Broché: 192 pages Editeur : Editions L'Harmattan (1 juin 2005) Collection : Questions Contemporaines Langue : Français ISBN-10: 2747587843 Biographie de l'auteurPhilippe Poitou, Ergonome issu du Conservatoire National des Arts et Métiers, décrit et explique les effets pervers du travail sur la vie humaine. Il a passé dix ans à observer et analyser le vécu d'hommes et de femmes dans les entreprises. Il apporte un témoignage approfondi et un éclairage précis sur la souffrance au travail,... [Lire la suite]
Posté par vegman à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2009

Le livre noir du travail

de Philippe Poitou Broché: 264 pages Editeur : L'Harmattan (26 septembre 2007) Collection : Questions contemporaines Langue : Français ISBN-10: 2296038999 Présentation de l'éditeurCe livre est une étude et une analyse psychosociologique, philosophique et culturelle de tout ce qui constitue la vie en situation de travail, tous ces éléments qui s'inscrivent dans le contexte socio-économique, historique et politique de la vie quotidienne. Combien de mots écoutés, combien de maux retranscrits fidèlement dans... [Lire la suite]
Posté par vegman à 12:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 janvier 2009

L'Athéisme : La spiritualité de la raison

de Philippe Poitou Broché: 265 pages Editeur : L'Harmattan (22 octobre 2008) Collection : Questions contemporaines Langue : Français ISBN-10: 2296066097 Présentation de l'éditeurAprès deux précédents ouvrages de sociologie du travail, Souffrances, le coût du travail humain et Le Livre noir du travail, deux livres publiés par les éditions L'Harmattan et consacrés à l'étude et l'analyse de la vie des femmes et des hommes en situation de travail, Philippe Poitou s'est intéressé au phénomène religieux et... [Lire la suite]
Posté par vegman à 12:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 janvier 2009

Le management, outil d'un totalitarisme

« […] augmenter le chiffre d’affaires. La seule solution pour cela : accepter cette logique de guerre, déclarée inévitable par ses donneurs d’ordres, et se battre pour sauver notre droit au bonheur, c’est-à-dire : notre droit à produire de l’argent, par le travail, pour conserver note plain accès à la consommation. Le travail est la clef du bonheur puisqu’il est le soutien de notre standing, le socle de notre niveau de vie, la garantie de cette version consumériste qui nous tient lieu de formule démocratique. » Étienne Rodin,... [Lire la suite]
Posté par vegman à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,