de Jean-Marie Brohm

  • Broché: 244 pages
  • Editeur : André Versaille éditeur (12 juin 2008)
  • Collection : Histoire
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2874950106
  • Présentation de l'éditeur
    Jean-Marie Brohm montre les Olympiades de 1936 furent un jalon non négligeable dans la consolidation de l'image de marque du régime hitlérien sur la scène internationale, cela en dépit de son caractère notoirement raciste et ouvertement belliqueux. Il analyse les attitudes des gouvernements occidentaux qui, en faisant confiance à Hitler et à ses promesses en faveur des Juifs et de la non-discrimination raciale en général, entamaient une série de capitulations dont Munich sera l'apothéose. Mais, et c'est sans doute l'aspect le plus nouveau du livre, Jean-Marie Brohm met ici en cause le Comité international olympique lui-même. Etayé par des documents incontournables, souvent mal connus, il présente un dossier accablant sur l'attitude des dignitaires olympiques, témoignant de leur part de responsabilité dans l'édification de l'hitlérisme.

    Biographie de l'auteur
    Jean-Marie Brohm est professeur de sociologie à l'université Paul Valéry de Montpellier et membre de l'Institut d'esthétique des arts et technologies (CNRS/Panthéon-Sorbonne). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages concernant les rapports entre le sport et la politique, notamment : Critiques du sport, Sociologie politique du sport, Le Mythe olympique, La Tyrannie sportive, Pierre de Coubertin, le seigneur des anneaux.

    Présentation du livre par l'auteur: